Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

FAUSSAIRE... UN METIER !

film avec Leonardo Di Caprio et Tom Hanks
film avec Leonardo Di Caprio et Tom Hanks

~~N’avez- vous jamais été amoureuse d’un faussaire ?

Un faussaire est une personne qui altère la vérité nous dit le dictionnaire. Alors ? Ça vous parle ?

Il y en a de très habiles ! On les rencontre en général quand on ne croit plus à l’amour, quand on est désabusée, quand on n’attend plus rien des hommes. Là, soudain, il surgit…il n’est pas forcément beau, mais il y a quelque chose, dans son regard, son attitude, qui nous attendrit. Alors on se laisse conquérir. Doucement, telle une araignée, il tisse sa toile autour de nous. Chaque jour un nouveau fil nous enchaine inexorablement à lui. Il assène les choses avec un tel aplomb que jamais nous ne doutons de ses affirmations. Ça va vite, on frémit, mais d’un coup de patte la crainte est chassée et nous nous disons : « Après tout, pourquoi pas ? Pourquoi ne serait-il pas amoureux fou de moi ? On dit bien « tomber » amoureux non ?... »

Passent les jours, passent les semaines, il est toujours là, plus présent que jamais, faisant des projets, posant la première pierre de manière à bien nous harponner.

Avons-nous trouvé l’homme parfait ? Non bien sûr, il n’est pas parfait, et ça nous rassure, même dans l’imperfection il nous conquiert. Ses « défauts » ont quelque chose de vrai, de touchant… Alors on se laisse emprisonner dans ses rets, on avance à son rythme, il parle vacances, sorties, vie commune, enfants…mariage ! Et le voilà organisant les prochaines vacances, nous traitant comme un objet précieux, il prend tout en main. Nous sommes comblées !

Cela fait quelques mois que cela dure. Nous nageons dans la joie, et la bonne humeur, la vie s’écoule comme un long fleuve tranquille, on se sent invincible, plus rien ne peut nous arriver. Jusqu’à ce jour….

Le jour où, plus rien. Plus d’appel. Plus d’homme. Le vide, le néant.

Nous tombons de haut, de très haut… Que s’est-il passé? Pourquoi cet homme parfait a-t-il tiré sa révérence subitement ?

Là, je peux vous expliquer :

Ce n’est qu’un faussaire, un mystificateur, un homme qui vit dans l’ici et maintenant, il oublie son passé, ne pense qu’au présent avec vous et à un avenir idyllique qu’il se crée, il n’est pas dans la réalité. Il a l’art de dissocier le présent de ce qui l’oppresse habituellement, son bonheur est à ce prix.

C’est un formidable acteur, et il met en scène sa vie avec vous, si bien que vous lui faites confiance. Mais un jour ça devient trop pesant, son passé le rattrape, son avenir est à ses trousses, il risque d’être découvert, vous allez vous rendre compte qu’il n’est qu’un homme comme les autres finalement, mais non, pas lui ! Il ne supporterait pas ce regard sur lui, alors ne voulant pas descendre de son piédestal, il disparait tout simplement.

Il n’était qu’un personnage éphémère, un personnage dont il a abandonné le masque lorsque celui-ci est devenu trop encombrant, trop étouffant. De lui, on ne retrouve plus qu’une coquille, vide, l’oiseau s’est envolé sans autre forme de procès. Envolé vers d’autres cieux, d’autres victimes, une autre femme qui le regardera avec des yeux énamourés, où il pourra à nouveau briller quelque temps en attendant d’être rattrapé par son passé. C’est sans fin…

Ce qui le pousse à agir de la sorte, ce qu’il aime le plus ?

C’est côtoyer des inconnus, briller, s’inventer une vie, un avenir, une personnalité, un passé, partager quelque chose de très fort avec quelqu’un pendant quelques heures, jours, mois…et …. Ne plus jamais le revoir ! Il ne se remet jamais en question.

La simplicité des relations avec des inconnus, tout est facile, tout est beau, et il est Dieu le père en personne. Tout le monde l’adore, le beau-père l’accueille comme le messie, belle maman le bichonne, les amis l’adoptent…Mais quand les questions commencent à se poser, une seule solution : la fuite…Pas d’attache pour les faussaires, il faut qu’ils soient prêts à jouer les filles de l’air dès que le danger pointe son nez.

Vous vous demandez sans doute s’il vous a jamais aimée…Hum…Laissez-moi vous expliquer. Le mystificateur n’aime que lui. Il se met en scène, organise, planifie, joue sa pièce. Mais lorsque des acteurs imprévus entrent en scène, malgré ses capacités à jouer les caméléons, il finit par tirer le rideau …et se choisit une autre pièce à jouer, dans un autre théâtre, sans un regard en arrière. Ses vies sont cloisonnées, pas une n’influence l’autre, pas une ne ressemble à l’autre, le seul point commun entre elles, c’est qu’elles se termineront toute à leur apogée. On a face à nous un éternel adolescent, qui fuit les problèmes et n’envisage pas une vie avec des difficultés, alors il trompe tous et toutes, et nous devenons dupes d’un misérable.

Le pire dans ces histoires avec les faussaires ?

On s’attache à eux bien sûr, on les aime, on en tombe éperdument amoureuse, car , c’est bien connu, l’attachement d’un couple, l’amour, est proportionnel aux nombres de bons moments passés ensemble au début d’une relation…Vous avez compris où je veux en venir…Vous avez passé de tels moments magiques, exceptionnels, que vous êtes complètement à sa merci, même si vous comprenez , une fois qu’il a pris la fuite, que ce n’était pas vrai, c’était juste une pièce de théâtre dans lequel il vous avait donné l’un des rôles principaux. Oui, mais les souvenirs sont là…Vous avez du mal à passer à autre chose, il vous a marquée cette crapule ! Vous comparez tous les autres à lui…mais lui, ce n’était qu’une fiction ! Vous vous êtes attachée à un personnage irréel. Et pendant que vous pansez vos plaies derrière la porte de votre maison, loin des regards, loin des gens, lui, il court…

Après quoi court-il ? Le bonheur. Et la clef de son bonheur c’est l’art du faux, sans scrupule

Prenez garde, mesdames, au faussaire, il rôde autour de vous, cherchant à briller, ne lui donnez pas cette occasion et il passera son chemin, il a besoin de public, que dis-je, de fans ! Et son meilleur fan c’est vous ! Pas de fan, pas d’illusionniste….

FAUSSAIRE... UN METIER !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article