Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

Le corbeau et le renard: remix...

Un homme à tout prix
Un homme à tout prix

« Des bottines rouges !!! Je les veux ! Il me les faut AB-SO-LU-MENT !!! Les bottines, la jupe blanche que je viens d’acheter, mon pull blanc chauve-souris…ça peut le faire non ? »

Telle est la phrase de mon amie Cécilia pendant un après-midi shopping que nous partageons. Le « ça peut le faire » c’est parce qu’elle a un rendez-vous galant dimanche. Une énième rencontre avec un homme pêché sur un site.

Elle ne l’a jamais vu, elle se fait déjà des films, mais surtout, plus que l’excitation de le voir, c’est l’excitation d’avoir un public pour pouvoir arborer sa nouvelle tenue !

Je viens enfin de comprendre comment fonctionne mon amie. Cela m’ouvre une porte, m’apporte enfin une explication sur le fonctionnement de certaines femmes. Je comprends qu’il y a une autre raison pour que les sites de rencontre ne désemplissent pas, et pour que les femmes y restent quelquefois pendant des années. Elles disent ne pas trouver chaussure à leur pied, mais en fait, elles veulent juste faire admirer leur pied, et rien d’autre !

Je me remémore les nombreuses discussions que j’ai eues avec Cécilia. A chaque fois qu’elle devait voir un amoureux potentiel, elle se lançait dans des essayages interminables. J’ai toujours pensé qu’elle voulait être à son avantage c’est tout. Normal pour une femme. Mais je m’aperçois aujourd’hui qu’elle cherchait un public. Celui de la rue ne lui suffit plus, elle a besoin d’être l’étoile qui brille, besoin d’impressionner, de scotcher ces hommes, souvent fades, ternes, que l’on trouve sur les sites.

Mais pourquoi vouloir impressionner à tout prix ? Pourquoi vouloir sortir de la masse ? Pourquoi vouloir se différencier ?

Parce que c’est à ce prix que ces femmes ont l’impression d’exister, de vivre. Il se passe enfin quelque chose dans leur vie insipide. C’est le grand vide? Le froid? Le désert ? Qu'à cela ne tienne, elles organisent une petite rencontre : « qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse »… Elles savent qu’elles seront superbes, le pauvre nigaud choisi ne pourra pas résister, elles vont le mettre à genoux…tout au moins pour quelques heures, où il bavera, où elles seront sous les feux de la rampe, en plein show. Admirées, adulées, enviées, courtisées, flattées, les compliments pleuvront, les regards en diront longs, et elles sortiront de ce rendez-vous repues… oui, vous l’avez compris, c’est leur nourriture ! C’est pour cela qu'il devient primordial de faire des rencontres ; au bout de quelques jours seules, elles dépérissent faute du carburant essentiel à leur corps, à leur vie.

Je me demande alors comment ce genre de femme pourra un jour s’arrêter de faire des rencontres ? Ce sont des collectionneuses. Elles collectionnent, non pas des hommes, mais des moments. Ça leur laisse des souvenirs, des sensations. Une sensation d’avoir été une star pour un cours instant…Mais, hélas, la « célébrité » est éphémère, au bout de quelques heures l’excitation est retombée, et elles se retrouvent dans le même univers triste et gris, sans public quand elles se réveillent le matin pour leur dire qu’elles sont belles, qu’elles sont uniques… Alors, c’est la course, elles ouvrent leur application au saut du lit, elles fouillent, elles cherchent, elles regardent les photos vite fait, elles ne s’attardent même plus sur les profils, elles s’en fichent finalement, il faut juste en trouver un qui soit prêt pour un verre, un brunch, un dîner, le plus vite possible…elles ne se souviennent même pas de leur prénom, elles tchatent avec deux, voire trois hommes en même temps. Le premier qui réagira fera l’affaire. Et hop ! C’est parti ! Elles en ont chopé un, il accepte de les rencontrer ce soir, rendez-vous est pris…

« Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute »

Elles se nourrissent de compliments et d’yeux qui scintillent mais, évidemment, il y a un mais…Ces hommes eux ne se nourrissent pas que de la vue de leurs belles bottines…Ils veulent aussi goûter, et c’est là qu’elles y laissent des plumes…

Mais cette leçon vaut bien un « fromage »… sans doute !....

Le corbeau et le renard: remix...
Le corbeau et le renard: remix...
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article

Roberto 04/11/2015 23:44

Hia.. haiii ha.... che articolo splendido , per certe donne che non troveranno mai il vero amore, SIiiii un amore virtule, fatto di sabbia.
Ancora bravaaaaaa Crhissy per svegliare (sperando) lo spirito delle donne.
Aspetto carissima.... ? sempre questo famoso numero.? del 06........... un giorno finirai per fare un articolo ??? chi lo sa......

Lola 01/11/2015 22:49

Et Une fois leurs bottines rouges abîmées il ne leur restera que leurs yeux pour pleurer :(
Triste la vie de ces étincelles de shopping... :D

Chrissy 02/11/2015 04:09

C'est parfois le chemin que certaines d'entre nous doivent emprunter avant de repérer les réelles priorités de leur vie. Ce n'est qu'une étape...

Marithé 01/11/2015 11:29

Dur dur!!!
On en connaît des "comme ça "!!!
Mais elles ne se remettent jamais en question...
Dommage !
Le paraître ....

Chrissy 01/11/2015 17:18

Ah!!! On reconnaît bien les amateurs de femmes là!!! ;)

Dominique 01/11/2015 16:33

Des noms, des noms...et un numéro de tel svp !!!