Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

UNE PETITE TENTATION

UNE PETITE TENTATION

Pourquoi lorsqu'on est heureux, comblé, aimé, épanoui dans une vie qui nous plait, un métier qui nous fait encore vibrer, pourquoi éprouvons nous le besoin d'aller tester ailleurs, voir si l'herbe est plus verte? Ne peut-on se passer de ce grand frisson? Doit-on jouer avec le feu, s'y approcher jusqu'à presque se brûler, Est-ce devenu une seconde nature pour certains ?

Cette question m'est venue après avoir rencontré Jean et Marie, deux personnes d'horizon différent qui avouaient toutes les deux avoir ce besoin de flirter avec le danger .

Le goût de l'interdit

Jean, marié, une petite quarantaine, bel homme, chef d'entreprise, 1 fils de 20 ans qui a déjà pris son indépendance, une femme très appétissante, un job qui l'épanouit, bref, toutes les conditions sont réunies pour que Jean soit heureux, comblé...Et pourtant... Il n'est pas à l'affût, non, mais il lui arrive de ne pas résister à un corps pulpeux, à un regard de braise, un esprit vif... Il n'a pas un style en particulier, il se laisse guider par ses tripes. Le problème avec ses tripes c'est qu'elles le conduisent jusqu'à entretenir des "relations" extra conjugales, qu'il ne souhaite absolument pas rendre publiques. "C'est mon jardin secret" dit-il.... Pourquoi? est la première question que je lui pose, n'est-il pas heureux en couple? Est-ce le train-train qui le pousse ailleurs?

"Même pas me dit-il, c'est le goût de l'interdit peut-être, comme quand c'est écrit pelouse interdite et que c'est justement là que vous voulez marcher alors que la pelouse autorisée est encore plus vaste...Je ne suis pas fier de moi, mais je ne suis pas parfait, désolé..."

Que lui apportent ces relations? Le piment qui lui manque?

Il se le demande encore. "Ce n'est pas parce que je ne peux pas faire ou dire la même chose à ma femme, elle est très ouverte et je l'aime vraiment, mais... j'aime dialoguer avec une inconnue, la conquérir, fantasmer sur elle..."

A-t-il besoin de séduire à tout prix? Après avoir longuement discuté avec lui, je ne pense pas que Jean soit un séducteur, un Don Juan, Il n'a pas eu tant de relations extra conjugales que ça. En 20 ans 3 relations très épisodiques ... Mais qu'est-ce qui le fait vibrer alors? Pourquoi prendre le risque d'être découvert, mettre son couple en péril?

Le rêve est risqué...

Marie, elle, est mariée depuis peu. Elle a 32ans, femme accomplie, belle, séduisante, sûre d'elle, un mari en or, à l'écoute, très amoureux... Elle n'a aucune raison d'aller voir ailleurs...Et pourtant , il lui arrive de succomber ....Pas à un beau ténébreux, non, mais plutôt à un mot, à un regard un peu trop appuyé, à un sourire... elle est capable de fondre subitement. " Je sens mon cœur chavirer, une chaleur m'envahir, le rose me monte aux joues, et là je sais qu'il faut que j'aille jusqu'au bout, sinon je vais idéaliser l'autre et ce sera pire pour mon couple...J'aime ces premiers instants, où on se découvre, on se fait la cour, où on se raconte, ou plutôt on raconte ce que l'on veut, on brille..."

Marie ne passe pas forcément à l'acte. On le sait bien, les femmes intellectualisent davantage. Elle discute, prend un verre, échange des milliers de textos au risque de se faire prendre la main dans le sac par son mari. Mais elle le fait quand même et...n'aime celui qui partage sa vie au quotidien, que plus fort encore si c'est possible!

Etrange non? Mais quel est donc ce besoin qui pousse à l'adultère?

Le bonheur un antidote?

Première constatation : L'adultère n'est pas forcément le signe d'un couple qui ne fonctionne plus. Jean et Marie sont heureux, ils parlent même de bonheur paisible. Le bonheur n'est donc pas un antidote à l'aldultère.

Deuxième constatation: si l'adultére est découvert, celui qui est en "faute" ne veut pas quitter son conjoint, il fait amende honorable, jure qu'il ne recommencera jamais, devient encore plus aimant, et lorsque la crise est passée, au bout de quelques années, il recommence...

Après avoir étudié, interrogé, observé plusieurs couples, avoir lu quelques livres, je me suis rangée à l'avis de la psychothérapeute Esther Perel :

" ~~ Nous n’allons pas voir ailleurs parce que nous recherchons quelqu’un d’autre. Nous allons voir ailleurs parce que nous cherchons un autre nous-même. Ce n’est pas tant que nous voulons quitter la personne avec qui nous sommes que celle que nous sommes devenus."

La voilà la réponse .

Nous recherchons dans le couple une relation parfaite qui serait susceptible de tout nous apporter, notre conjoint doit être à la fois notre amant, notre meilleur ami, nous rassurer, nous épauler... trop, c'est trop..! .Nous nous rendons vite compte que ce n'est pas possible, alors nous sommes obligés de transgresser... Le couple est un lien imparfait et il nous faut l'accepter. L'accepter c'est "mourir" un peu dit Jean, alors pour se sentir "vivant" il faut faire quelque chose...partir à la découverte de soi, de ce "soi" qu'on a perdu en chemin...

A vrai dire le couple devient souvent étouffant, fusionnel, trop... on s'aime alors on fusionne... tellement qu'on a besoin de s'échapper un moment, on a besoin de se rebeller contre un système désuet : "la monogamie", ou en tout cas se rebeller contre le fonctionnement du couple qui ne nous convient plus.

L'adultère serait une sonnette d'alarme, comprenez : "j'ai besoin que mon couple change..." ou une fuite devant un "problème" insoluble, une pression dans le couple. Une envie d'enfant par l'un des partenaires, une volonté de se marier, un engagement financier tel l'achat d'une maison, un changement de résidence... C'est une façon de relâcher la pression, de fuir la réalité, de se sentir exister autrement, d'oublier momentanément ...

L'adultère découvert ne signe plus la fin du couple, mais un renouveau . La perte de quelque chose fait prendre la mesure de la valeur de celle ci ! Comprendre la valeur de son couple quand il a été mis en péril...

Changement, fuite, rêve, frisson... plusieurs chemins pour une même explication : se redécouvrir, redevenir ce que l'on a été au début avec son conjoint, on ne supporte plus ce que l'on est devenu au fil des années, il y a une sorte de nostalgie, une peur de vieillir sans doute, un besoin de liberté, une course contre la montre...

Ma conclusion?...J'ai bien peur que le couple ne doive être revisité.

N'hésitez pas à revisiter le couple, si vous souhaitez que votre duo fonctionne. La monogamie telle qu'on la pense n'est peut-être plus adaptée à la société actuelle et l'adultère est un invité pas vraiment désiré mais parfois essentiel à la longévité d'un couple... La question est : qui est prêt à l'accepter? Qui est prêt à en discuter avec son partenaire? Qui est prêt à pardonner et à remettre le fonctionnement de son couple en question? L'adultère a un prix... qui est prêt à payer?

La question n'est plus le sexe, mais le désir...

UNE PETITE TENTATION
UNE PETITE TENTATION
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article

nyna 30/08/2016 09:16

C'est vrai qui est prêt à l'accepter telle est la vraie question pour repartir vers une nouvelle naissance

Chrissy 30/08/2016 09:19

la RE-naissance du couple...vaste sujet ! ;)

HAID 30/08/2016 07:08

Génial ton article

Chrissy 30/08/2016 09:19

Merci ! ;)