Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

SOUS LE CIEL DE... CAGLIARI

SOUS LE CIEL DE... CAGLIARI

Une seule étoile illuminait le Bflat hier soir. 

Telle l'étoile du berger, Henri Caruso, car il s'agit de lui, nous a ouvert le chemin de la chanson française revisitée par ses soins.

Accompagné de quatre pointures ( contrebassiste, batteur, guitariste et piasniste/accordéoniste, qui mériteraient à eux seuls un article...), il a entrainé la salle à sa suite, et nous avons cheminé dans Paris au rythme de ses chansons. De Montmartre au canal Saint-Martin c'était tantôt Trénet, brassens, Aznavour ou Lama qui nous guidait.

Si les premières notes de "Et maintenant" furent presque timides et la voix douce, petit à petit Caruso s'est installé, s'est emparé de l'espace, a rempli la salle de sa voix riche et profonde, envoûtant son public dans cette atmosphère typiquement parisienne, où l'accordéon et le béret, très cliché, nous faisaient valser au bord de la Marne. Ne manquait que les nappes à carreaux , le ballon de vin rouge et la baguette pour se croire en France.

Mais là où le public a été surpris, là où Caruso, le grand, s'est révélé, ou plutôt ,nous a révélé ce dont il était capable, c'est en interprétant avec brio "Comme d'habitude".

Lorsqu'il entame: "Comme d'habitude, toute la journée je vais jouer à faire semblant..." la salle applaudit, elle se réveille, on était venu découvrir un petit coin de France et l'on découvre un chanteur, un interprète... Caruso, porté par la salle explose sur cette chanson et comme pour nous dire que ce n'était pas un hasard, il enchaine avec un "Je suis malade" de Lama où, presque, nous aurions pleuré avec lui...

Brassens, Brel, Aznavour,oui, c'est bien, mais avec la voix que vous avez Monsieur Caruso, c'est Milord, l'hymne à l'amour, la tendresse, Edith Piaf, Daniel Guichard  que nous attendons la fois prochaine!

Car, ne doutons pas un moment qu'il y aura un autre rendez-vous. Maintenant que vous avez éclairé le chemin, Monsieur Caruso, nous ne demandons qu'à vous suivre... s'il vous plait, faites nous encore voyager...

SOUS LE CIEL DE... CAGLIARI
SOUS LE CIEL DE... CAGLIARI
SOUS LE CIEL DE... CAGLIARI
SOUS LE CIEL DE... CAGLIARI
SOUS LE CIEL DE... CAGLIARI
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article

Pierre Vacher 26/02/2017 19:01

Hello Henri!
trop heureux pour toi, qu'à l'heure d'une retraite bien méritée , tu puisses enfin exercer comme tu l'entends ta passion pour la chanson. Au lycée déjà tu nous bluffait et tout au long de ses années de vie active, tes escapades musicales furent un bonheur!
Tiens moi au courant d'un de tes prochains concerts , j'aimerai vraiment allez t'entendre!
Très amicalement
Pierre

chrissy 27/02/2017 15:02

Merci pour votre commentaire Pierre. Celui-ci sera transmis à Henri aussi vite que possible. Si vous souhaitez un contact plus direct, je vous encourage à "liker" la page Facebook du "French Caruso Club Band" .
N'hésitez pas à vous inscrire également sur cette page au "blog de Chrissy" qui ne manquera pas de vous faire découvrir des articles sur Henri Caruso mais aussi sur des sujets très divers. "chrissy974.over-blog.com "