Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

CONTRE....NATURE... ET BASSE

CONTRE....NATURE...  ET  BASSE

"La vie est une pelote de laine,

 On a tort de vouloir oublier le passé, c'est lui qui nous détermine..."

Tels sont les mots de Matteo Costa lorsqu'il me reçoit dans son appartement exigu de la via........ Ces mots prononcés d'une voix nonchalante par un jeune musicien d'à peine 30 ans me scotchent littéralement ! Je me revois à son âge et...

Non décidément, je n'étais pas aussi mâture !

Revenons donc à Matteo. Il a 30 ans, il est Sarde, joue de la guitare basse mais aussi de la contrebasse, son dernier amour...  Si le monde est vaste et que l'Italie pour lui n'a quasi plus de secret tant il a souvent déménagé avec ses parents, c'est en Sardaigne qu'il se sent le mieux, c'est là qu'il veut vivre.

L'île est un peu sauvage? Tant mieux, lui aussi ! Ce n'est pas le genre d'homme qu'on approche facilement, il semble avoir une idée précise sur tout mais ne pas avoir envie de la partager avec vous. Il est grand, à l'image de son instrument, et comme lui , indispensable mais... discret.

Matteo, c'est une carapace lisse sur laquelle rien ne semble avoir prise. En réalité c'est un jeune homme doté d'une grande sensibilité mais réservé, laissant son émotion s'exprimer à travers son amour pour la musique ou pour la nature. 

 Discret, précis, "sauvage", mais aussi calme et cultivé . Il aime les vieux films, les écrivains qui l'intéressent sont tous morts (comme il le dit un sourire au coin des lèvres), Dali retient son attention, et côté acteur c'est à  Marlon Brando (acteur de légende certes, mais aussi engagé)  que va sa préférence.  En clair, Matteo ne laisse pas beaucoup de place à la superficialité. Il  suffit de jeter un coup d'œil autour de la pièce où il me reçoit, tapissée de livres, de livres et encore de livres, où juste la contrebasse qui trône là (comme si on venait d'interrompre une séance de travail), semble leur voler la vedette.

Le repaire...

Il occupe ses journées entre faire de la musique, étudier la musique, répéter, et...monter les escaliers qui mènent à son appartement. Et là je peux vous dire qu'il est en forme le jeune!

3 étages à escalader, 3 étages où à mesure que l'on gravit les marches, elles deviennent plus hautes, j'arrive sous les toits essouflée et prends conscience de l'exercice physique que pratique Matteo chaque jour avec en prime sa contrebasse sous le bras ! Et bien il a la santé le jeune homme! Je pourrais rajouter inaccessible à la liste des adjectifs qui décrivent ce musicien philosophe, ce jeune venu d'une autre planète qui rêve de quitter le brouhaha de la ville pour un endroit calme en plein milieu du maquis sarde.

"Esclave" de la musique

A l'heure où les jeunes de son âge brûlent la bougie par les deux bouts en festoyant dans les boites la nuit et dormant sur le sable la journée, Matteo lui, sait ce qu'il veut, sa route est tracée, il est déterminé, ne cherche à ressembler à personne. Il a un cerveau et ne le laisse pas en jachère tout simplement. Epatant ce garçon ! Si vous l'écoutez jouer de son instrument,  c'est sûr, vous vous sentirez tout petit, son talent est à la dimension de sa modestie.

Ce talent justement, il le partage entre plusieurs groupes de musique: variété, jazz, pop...mais ce qui lui tient à cœur reste le free jazz, là où il peut créer, s'exprimer, s'échapper de la musique populaire et se frotter aux plus grands jazzmen ...Hélas, ici comme ailleurs, la bonne musique a peu d'adepte, on fait du commerce avant tout et même les clubs de jazz finissent par jeter l'éponge et rentrer dans le moule de la musique commerciale...Reste quelques puristes qui croient encore et se battent à leur façon, pour sauver l'authenticité et la libre expression, Matteo Costa fait partie de ceux-là,  il peut en être fier .

Comme quoi, pas besoin d'huitre pour faire des perles...j'en ai trouvé une dans un coin de Sardaigne... un parangon... Souhaitons lui bonne chance pour l'avenir !  

CONTRE....NATURE...  ET  BASSE
CONTRE....NATURE...  ET  BASSE
CONTRE....NATURE...  ET  BASSE
CONTRE....NATURE...  ET  BASSE
CONTRE....NATURE...  ET  BASSE
CONTRE....NATURE...  ET  BASSE
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article