Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

FAITES DU SPORT !

FAITES  DU  SPORT  !

10 Mars, les beaux jours font leur apparition, le soleil réchauffe nos corps engourdis par le froid de l'hiver, les vêtements se font plus légers et l'envie de retrouver un corps ferme resurgit.

Quelle activité choisir lorsque le seul sport que vous ayez pratiqué pendant des mois consistait à soulever votre verre ou votre fourchette, et que vous voulez passer du temps en famille?

Vous proposez la course à pied, le long de la plage...on vous répond: " Pourquoi tu veux nous punir?!"

Vous parlez alors piscine chauffée pour enchainer quelques longueurs ça nous dérouillerait tous... "Pourquoi qui est rouillé? Tu veux nous enfermer dans une piscine couverte alors qu'il fait si beau?"...

OK OK, alors allons donc marcher dans la campagne..."Dans la campagne?...Ah! bonne idée, on pourrait aller pique niquer, je vous ferais un bon déjeuner façon sarde : charcuterie, pain carasau,, petit cochon..."....Nooon...

ASSEZ!!!! STOP ! Je n'en peux plus de manger ! Je veux bouger ! Faire comprendre ça à la "famiglia"...mamma mia !!! Un vrai casse tête. Ici, on ne parle pas de régime, de corps à parfaire, ici on vous aime comme vous êtes. Hum, oui, le problème est que vous, vous ne vous aimez pas avec ce corps là, il vous est étranger, il vous a phagocyté sans rien vous demander, et maintenant vous voudriez  déloger ces locataires indésirables: les kilos... !

Alors vous avez une idée.On a tous des vélos, pourquoi ne pas suggérer d'aller en faire le long de la plage ou des marais salants? Prétexter une promenade bien sûr...Et ça marche! Tout le monde adhère à cette proposition. Nous voilà d'accord pour une petite virée à vélo, que j'espère suffisamment longue pour brûler quelques calories.

Les joies du vélo

Réviser les vélos nous prend déjà quelques jours, entre les pneus à regonfler, les freins à contrôler, les chaines à huiler... voilà ce que c'est lorsqu'on a besoin de matériel pour faire du sport ( la marche à pied aurait été plus rapide)...Bref, passé cette étape nous réalisons que pour aller faire du vélo le long de la plage, il faut y arriver déjà...et là, faire 10km  sur une route très fréquentée sans piste cyclable juste pour arriver sur le lieu où nous souhaitons nous exercer... c'est un peu insensé non?... Bien alors nous transporterons les vélos jusqu'à la plage en voiture....Mais c'est un camion qu'il nous faudrait ! 3 vélos dans le coffre, ça ne va pas le faire... Nous voilà à la recherche d'un porte bagage pour vélos.. et encore 2 jours de perdus pour le trouver, le monter...

Enfin, nous voilà prêts. Nous arrivons à la plage heureux chacun pour des raisons différentes...l'un pour prendre un peu de soleil et commencer son bronzage, l'autre pour profiter de la nature, admirer les flamants roses, cueillir des asperges sauvages... et enfin moi, qui vais  pouvoir faire bouger ce poids mort qu'est devenu mon corps.

20 minutes et 100 m plus tard ...

"Mes vitesses ne passent pas bien maman",

"Ma chaine a déraillé comment je fais..."

"Mon vélo fait trop de bruit..."

 Sans parler du pantalon qui se prend dans la chaine, de la selle trop dure qui nous cisaille l'entre-jambe...Mais comment font-ils donc tout ceux qui nous dépassent à vélo sans se plaindre, ils ont une bonne allure, discutent, ne font qu'un avec leur machine, alors que nous! Quelle galère! Même si je ne dis rien, même si je fais la forte (après tout l'idée vient de moi) , je n'en pense pas moins... j'ai froid aux mains, mon nez est gelé, j'ai les jambes en feu d'avoir roulé contre le vent, les fesses en compote, les paumes des mains douloureuses , l'orgueil en berne d'avoir été doublée par grands et petits qui ne semblent pas faire d'effort alors que je peine misérablement pour rester sur ma selle... Et comble de tout, après s'être arrêtés quelques minutes pour prendre une photo (il ne faut pas oublier que ma tendre moitié est venue pour apprécier la nature !) , en enfourchant ma bécane, mes jambes ne répondent plus, je perds l'équilibre et boum ! J'atterris lourdement, la tête la première dans un bosquet, les jambes emmêlées dans les pédales, luttant pour me redresser et retrouver un semblant d'attitude... Et là, j'entends:

 "Ca va Madame? vous ne vous êtes pas fait mal? On appelle les secours?...."Diable, à ce point !?  Non mais ça ne va pas, je ne suis pas encore une vieille me dis-je ! 

 Ces quelques mots agissent comme un coup de fouet ; je me remets debout en moins de deux, enfourche ma bicyclette prestement murmure une excuse bidon "c'est mon lacet qui...." et prends mes jambes à mon coup, ou plutôt mes roues, mon orgueil et moi même et tous les trois retrouvons soudain une vivacité que je croyais perdue depuis longtemps. D'un coup de pédale je m'éloigne du sinistre, le rouge au joue d'avoir mordu la poussière .... Pas de doute, j'ai bien besoin d'être dérouillée!

Après cette première expérience, arrivés à la voiture, alors que je me promettais silencieusement de m'exercer chaque jour, de commencer une diète, et faisais un programme pour ne plus subir la honte d'aujourd'hui, j'entends mon cher et tendre descendre de sa bicyclette en disant: "Ah! ça  creuse le grand air! Nous méritons un bon repas tout de même ! ce midi, moules farcies et pâtes à l'astice (langouste)  arrosés d'un bon prosecco ça vous dit? C'est moi qui cuisine! ..."

45 minutes de vélo 200 calories dépensées pour en reprendre 1000 en un seul repas....

Que répondre à cela? Comment résister? Le vélo, cet instrument de torture d'un côté, et de l'autre le plaisir de la bouche...Pffff

On verra demain, pour l'heure, je crois que je vais nous faire plaisir...on ne se refait pas, après tout l'été est encore loin...

 

FAITES  DU  SPORT  !
FAITES  DU  SPORT  !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article

roby 14/03/2017 14:59

Ahahaha!!! J'ai bien ri ! Avec toi le sport ce n'est jamais ce à quoi on s'attend !!