Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

MOI, MOI, MOI, MON PLUS GRAND SOUCI C'EST MOI...

MOI, MOI, MOI, MON PLUS GRAND SOUCI C'EST MOI...

                           "L'égocentrisme est caractérisé par une tendance à ramener tout à soi. Les égocentriques se focalisent principalement sur leur propre intérêt, considèrent leur opinion comme la plus importante et se voient comme la personne à suivre et à admirer."

Ca vous parle? Je suis persuadée que lorsque vous avez lu le premier mot vous aviez, dans la seconde qui a suivi, le nom d'une personne que vous connaissez bien en tête. Oui ? Et maintenant vous vous remémorez comment s'est passée votre dernière entrevue avec cet individu, comment vous n'avez même pas pu en placer une, alors que vous aviez tant de choses à raconter, vous n'avez fait qu'écouter, hochez la tête et lorsqu'il vous a enfin demandé comment ça allait pour vous, alors que vous pensiez finalement pouvoir raconter vos petites affaires...  vous avez à peine eu le temps de prononcer trois mots que déjà il rebondissait et se saisissait à nouveau du baton de parole pour ne plus jamais vous le restituer.

A combien est-ce déjà arrivé de refermer la porte de chez soi sur ce genre de personnage qui est juste venu vider son sac chez vous, vous vampiriser et vous laisse un goût d'amertume une fois parti.

Certains vont encore plus loin, ils souffrent d'égotisme traduisez: culte de soi, manie de ne parler que de soi. Ils sont "perfusés" à l'égocentrisme. Après une discussion avec un de ces spécimens, vous savez tout de lui, mais lui, a-t-il appris quelque chose sur vous? Se souvient-il de ce que vous avez dit ?

En général il a passé son temps à se mettre en valeur pour que vous le complimentiez, il a besoin de briller, d'exister dans le regard du monde. Dans une soirée vous le verrez papillonner, aller de l'un à l'autre en quête d'un compliment, se mettant en valeur "moi je fais ceci, moi je fais cela", "il m'est arrivé ceci..." , "j'ai beaucoup souffert..." , "moi, moi, moi..." si vous avez le malheur de vous retrouver placé à côté de lui à table, il ne vous demandera même pas votre prénom (ou s'il le fait l'oubliera aussitôt), mais vous saurez tout sur son divorce, ses conquêtes, son enfance... il sera même capable de vous émouvoir s'il est habile. Si vous avez l'âme d'un Saint-Bernard, vous allez trouver des circonstances atténuantes à sa logorrhée verbale et accepter de devenir "son ami".... disons plutôt "son oreille" . Dommage pour vous! Car se débarrasser de ce genre d'énergumène est plus difficile qu'on ne le pense, à moins d'être direct et de l'envoyer sur les roses dès qu'il ouvre la bouche. 

 L'égocentrisme c'est le contraire de la confiance en soi.

En général c'est un individu complexé, il passe beaucoup de temps à s'observer et s'imagine être le nombril du monde. Il ne pense pas un instant que vous pouvez avoir eu une vie avant lui, que vous pouvez être occupé à autre chose, il pense qu'il est la préoccupation première de l'autre, presque... il vous fait une faveur en vous parlant de lui pendant des heures. Cette incapacité à se remettre en question , à se mettre à la place de l'autre, l'empathie, lui fait totalement défaut. Le pire, c'est qu'il s'imagine en avoir et savoir exactement ce que les gens pensent. En fait, il confond ce qu'il pense, ce qu'il veut , où il veut vous emmener, avec ce que vous êtes, ce que vous pensez, ce que vous voulez. C'est étrange cette ambiguïté, cette dualité:  douter de soi,  manquer de confiance et à la fois penser être la personne la plus importante.

Si vous êtes faible, vous vous laissez embarquer et vous vous retrouvez rapidement dans un endroit où vous n'auriez jamais été, ou en compagnie de quelqu'un que vous n'appréciez pas ou, encore pire (s'il s'agit d'un vendeur), en possession d'un objet dont vous n'avez nul besoin! Oui, ce sont d'excellents vendeurs, ils prennent littéralement possession des clients et ne les lâchent plus.

L'égocentrique ne s'aime pas , ce qu'il aime, c'est le regard des autres sur lui, ça le rassure, le sécurise, lui donne l'impression d'être quelqu'un d'important, il s'aime tel qu'il parait aux autres pas tel qu'il est. Il a besoin d'autrui pour exister, pour parader.

 Comme cela doit être épuisant !

Imaginez...Vous vous couchez le soir en échafaudant les plans pour le lendemain "je vais faire ceci..." , "Je vais dire cela", pour que untel m'invite, pour que ma cousine viennent avec moi faire les magasins, pour que la boulangère me fasse un compliment... Vous vous levez le matin en mettant en scène votre journée; d'abord passer chez Patricia, puis chez Luigi, puis appeler Carla, puis prendre un café avec Robert, ce soir aller manger au resto chez Martine (ça lui fera plaisir et comme ça je pourrait lui parler de...) .

Quelle vie ! Jamais, pas une minute tranquille, serein, non, toujours à chercher qui va-t-il pouvoir épater, avec qui va-t-il pouvoir parler de lui?

J'en ai croisé un récemment, au premier abord gentil, semblant être intéressé par des discussions, mais très vite je me suis aperçue que ce n'était que des monologues, où ce zigue  se qualifiait de "bavard"...

Non, très cher, vous n'êtes pas bavard, vous êtes tourné vers vous même, rien n'est plus intéressant que ce qui se passe dans votre vie. Le parfait égocentrique.

Inutile de vous dire, que j'ai pris le large, j'ai mis quelques kilomètres entre nous ... Je mets en garde les gens qui m'entourent : méfiez-vous de celui qui, à force de se raconter, en devient impudique, celui là est un égocentrique qui s'ignore...FUYEZ !

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article

Rolly 26/06/2017 03:56

Aurais-tu eu l'intention de me ruiner ma journée ???? Non rassures-toi "je passe" !!! image dès le premier mot du texte ? oh OUI !!!! Tu décris le PN parfaitement , et du coup je comprends que, comme l'inconscient l'informatique s'en mêle, pour refuser le droit à " souci " d'être "singulier"...car oh que OUI l'avoir eu cet égocentrique dans une vie est "un souciS", le S confirme le pesant de la situation!!!!La liberté d'un blog consiste peut-être aussi à se permettre quelque chose qui ressemble à une faute mais qui est en fait un néologisme !!!! Non? malgré ,pour revenir aux traits caractère de ces personnes, leur grand vide intérieur , leur absence totale d'assurance (sublimé par la parade je te l'accorde!),masqués par l'expression d'une vanité sans cesse renouvelée ,n'arrivent pas à (quand ils ont été démasqués) créer de l'empathie chez l'Autre...malgré cette pathologie (psychose blanche), ils sont le plus souvent détestés.

Chrissy 26/06/2017 11:45

Ahaha!!! Cara Rolly !! Tu as une explication à tout...et une excellente pour cette erreur qui comme tu le dis pourrait ne pas en être une !! Excellent commentaire comme d hab !!! J espere que ton passé n est pas trop remonté à la surface... je m en voudrais de gacher la serenité de ta nouvelle vie ;) ;) bacio !!