Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de Chrissy

Tout ce qu'une femme n'ose pas dire ouvertement, ses pensées, ses expériences, ses choix, ses opinions, ce qu'elle aime , ce qu'elle déteste...tout ceci sans être censurée ou corrigée par de pseudo lecteurs ...

L'EQUITATION LE SEUL SPORT INDIVIDUEL QUI SE PRATIQUE A DEUX...

L'EQUITATION LE SEUL SPORT INDIVIDUEL QUI SE PRATIQUE A DEUX...

J'ai toujours aimé les chevaux, la nature, les sports en plein air... C'est donc tout naturellement que j'ai décidé de tester les joies de l'équitation cet été. Je me voyais déjà en pantalon d'équitation blanc, bottes noires, chemisier blanc, l'élégance personnifiée... oui, je sais, j'étais censée faire du sport pas un défilé de mode. Mais quand même, j'avoue que la tenue y était aussi pour quelque chose dans le choix de la pratique de ce "sport"... et oui je mets des guillemets, parce que pour moi une activité physique c'est lorsqu'on transpire, on fait des efforts, on perd des calories. Là, c'est plutôt le cheval qui se fatigue, nous on est à la cool...

Bref, vous voyez un peu ce que je pensais et dans quel état d'esprit j'abordais mon premier cours.

Les préparatifs

Habillée de pied en cap , la cravache à la main, la bombe sur la tête, j'attendais impatiemment mon moniteur, prête à en découdre avec le cheval qu'il m'approprierait. Quelques vingt minutes d'attente plus tard, alors que déjà je ruisselais dans ma tenue flambant neuve et commençais à rêver d'eau et de maillot de bain, Antonio (mon moniteur un brin ironique et flegmatique soit dit en passant) pointe enfin son nez pour... me donner des ordres : "box 6. Vous prendrez Bucéphale. Allez chercher la selle et le tapis, je m'occupe du filet..."

Quoi?! De quoi me parle-t-il? Le filet? Je ne suis pas venue faire un tennis! Un tapis... Pour quoi faire?... Encore dubitative en ce qui concerne le vocabulaire, je me dirige vers la sellerie en pensant à Bucéphale...avec un nom pareil j'espère bien ressembler à Alexandre le Grand sur sa monture.

Je m'empare, non sans difficulté, de la selle qui pèse une tonne, me fais expliquer ce qu'est le tapis et arrive devant le box... Je claque la langue pour indiquer à mon cheval que je suis là et que nous allons devoir faire ami ami... La bête ne daigne même pas relever la tête pour me saluer...Ca commence bien. Antonio arrive, ouvre le box, entre et  selle l'animal qui se laisse faire sagement.

"Voilà ce que vous allez devoir faire désormais ...avec mon aide au début , puis..." et il se met à m'expliquer à quoi servent tout ces noms barbares, comment je dois m'y prendre... Evidemment je n'écoute rien, j'ai chaud, j'ai soif, je transpire et je voudrais juste grimper sur le dos de cet animal pour me laisser porter... Conscient de mon inattention Antonio me tend les rênes et me lance avec un petit sourire narquois:  "à vous de jouer..."

La leçon

Alors là, pour monter oui, je suis montée, très vite, trop même...et suis redescendue aussitôt ! Emportée dans mon élan, au lieu d'atterrir sur la selle, je l'ai tout simplement traversée et me suis retrouvée les fesses dans le foin... Hum... Bucéphale n'a pas bougé d'un poil. Il se contente de tourner la tête lentement vers moi d'un air goguenard et de battre des cils...Quand à Antonio il attend simplement que je me remette en selle sans se départir de son flegme: " vous allez y arriver ou..." "Non, c'est bon...je gère..." je m'empresse de répondre le rouge aux joues.

Je me remets debout et plus calmement me mets en selle. Enfin!

Du haut de ma monture je contemple le monde. Un sourire nait sur mes lèvres, j'y suis!!! Le moniteur me conduit dans la carrière et le cours commence. Mon sourire est  hélas de courte durée. C'est plutôt une grimace qui m'accompagnera pendant cette heure.

"Vous êtes déjà montée je crois?" me demande le coach.

"Oui, oui, bien sûr!"

"Alors au pas tout autour de la carrière, et attention à votre assiette!"...

Mon assiette? Où y a-t-il à manger? Qu'est ce qu'il me chante? J'ai l'impression étrange que cet Antonio se moque de moi.  Et le bougre d'animal qui n'avance pas. Allez triple buse, avance!! Et voilà que spontanément j'assène à ma monture un coup de cravache que je ne voulais pas fort mais qui claque comme un coup de fouet. L'animal est surpris. Moi aussi.  Il relève la tête. Se cabre légèrement et démarre d'un seul coup. Il oublie le pas. Se met à trotter sans vouloir s'arrêter. Antonio me donne des ordres... Je n'entends rien. Mon seul objectif est de rester en selle. Je serre les jambes, me penche en avant...C'est pire. Il a dû être piqué par une mouche. Il accélère l'allure et c'est au galop qu'il m'entraine . Que faire? Je lui parle... Il secoue la tête. Accélère. Je tire sur les rênes, une fois... rien. Deux fois. Rien... Trois fois... Bucéphale s'arrête net.

D'un coup.

Mais pas moi...

Je continue ma folle course, passe par dessus la tête de l'animal et m'aplatis lamentablement à ses pieds.  Je découvre dès mon premier cours le sens du mot "Georgette"...( précéder son cheval dans le saut). Bucéphale penche la tête vers moi, comme pour s'assurer que je suis encore entière et alors que j'ouvre les yeux (que j'avais gardé bien serrés de peur de voir le sol se rapprocher trop vite),  il ouvre la bouche sur ses grandes dents et hoche la tête... Je rêve ou il rit?! Se moquerait-il de moi ce canasson!

Je me relève tant bien que mal, le corps endolori, le pantalon (blanc à l'origine) couvert de poussière. "En selle " me dit Antonio froid comme un glaçon. Je le regarde et m'apprête à refuser lorsque je découvre le regard espiègle de mon cheval (Le même que celui d'Antonio)... Attends, ils croient se débarrasser de moi comme ça?... Je décide de me remettre en selle même si je préfèrerais être à vélo... les freins sont tellement plus faciles à maitriser. Cette fois j'écoute attentivement les conseils du coach et même si je suis loin de représenter la grâce, la légèreté et l'impulsion propre à ce sport, je tiens en équilibre sur le prince des destriers et suis fière d'y arriver.

Une heure de leçon.

Moi qui pensais que ça allait être court, c'est interminable! Entre Bucéphale qui avait décidé de n'en faire qu'à sa tête et le moniteur qui n'en finissait plus de me dire "au pas, stop, on repart, stop, on tourne, sans les étriers, avec, sans les mains, on touche l'encolure, la croupe, on reprend les rênes, on trotte, attention à l'assiette, les épaules en arrière, les jambes serrées, ...pas assez..." comme s'il cherchait à me dégoûter à jamais de l'équitation. Je n'avais qu'une envie : les planter là au milieu de la carrière et m'en aller siroter un cocktail bien frais au club house.

Humour de cheval...

Retour au box. Je descends de cheval, enlève ma bombe et m'éloigne pressée d'enlever tout cet attirail et de mettre le plus de distance possible entre le centre hippique et moi... Bucéphale hennit en me regardant... Qu'est ce qu'il veut encore ce Centaure? Il n'en a pas fait assez!  Je me fais rappeler à l'ordre par Antonio : " Madame, vous vous occupez de votre monture, descellez-la, brossez-la, pansez-la... faites-vous aider par les autres si vous ne savez comment vous y prendre..." me dit-il d'une voix de stentor avant de tourner les talons.

Bon sang!

Ca n'en finira donc jamais!

 Et le bougre de cheval qui à nouveau se met à rire... Il est bien le seul à trouver ça drôle! Il m'a jetée par terre, m'en a fait voir de toutes les couleurs, a joué les emmerdeurs, et maintenant il faut que je le bichonne. C'est le comble.

 Je finis mon travail dans un brouillard total tant je suis épuisée. Je range tout l'attirail, m'apprête à rentrer Bucéphale au box quand... Il s'arrête. Allons bon, quel tour va-t-il encore me jouer. Il soulève la queue, et m'offre le plus beau des crottins... un bon kilo.  Je n'ai même plus la force de lui en vouloir, je vais encore devoir balayer, ramasser, nettoyer, ranger... Lui, méprisant, me toise, remue la queue, secoue la tête comme pour dire  "Tu as compris qui est le maitre?" et rentre docilement dans son box sans un regard sur la pauvre créature que je suis devenue.

Je vous dresse le tableau.

 Lui, noble, propre, magnifique...

Moi, crasseuse, le cheveu collant, le visage ruisselant...

Qui a dit que l'équitation était un sport élégant?... Pour le cheval oui...pour le cavalier... ça se discute! Envolées les idées de cocktail et de club house, je quitte le club, je cours, que dis-je, je vole jusqu'à ma voiture.

La conclusion?

Me voilà rentrée à la maison. Je n'arrive plus à marcher, je suis courbatue, mes fesses virent au bleu, mes cuisses dures comme du béton...Si  jamais quelqu'un me demande comment ça s'est passé... je le tue !

L'équitation c'est plus dangereux que de prendre de l'ecstasy, voilà ce que j'en pense!

L'été c'est à la mer qu'il faut être... Ah, et en passant, inutile de vous dire que l'équitation est un sport à part entière...maintenant je le sais, je l'ai appris à mes dépens...

Bonne vacances!

 

Comment je m'imaginais en selle...

Comment je m'imaginais en selle...

...la réalité

...la réalité

L'EQUITATION LE SEUL SPORT INDIVIDUEL QUI SE PRATIQUE A DEUX...
L'EQUITATION LE SEUL SPORT INDIVIDUEL QUI SE PRATIQUE A DEUX...
L'EQUITATION LE SEUL SPORT INDIVIDUEL QUI SE PRATIQUE A DEUX...
L'EQUITATION LE SEUL SPORT INDIVIDUEL QUI SE PRATIQUE A DEUX...
C'est encore la meilleure solution !

C'est encore la meilleure solution !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Chrissy

L'humour, les mots j'en fais mon affaire...La langue de bois, je ne connais pas. Fatiguée d'être censurée, j'ai décidé de faire profiter, à ceux d'entre vous qui n'ont pas peur des mots, à ceux qui sont capables d'aller au-delà d'un paragraphe de lecture, de mes pensées, de mes élucubrations.
Voir le profil de Chrissy sur le portail Overblog

Commenter cet article

Rolly 04/07/2017 15:17

D'après toi d'où sort-on l'expression "vieille carne" quand quelque chose nous résiste !!! de ces expériences malheureuses bien sur !!!! ou très souvent "l'habit" avait copieusement alimenté le fantasme d'arriver à être bon cavalier, bon patineur.... pour sur ni toi ,ni moi ne tomberons d'un tatami en ayant pris une heure de leçon pour devenir lutteur japonais !!!!

Chrissy 04/07/2017 15:39

AHAHAH!!!! C'est clair que l'habit de lutteur japonais nous siérait moins ! Enfin je parle surtout pour moi !